Ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement

Pour toute réclamation ➜ 81 800 10 12Nous Contacter ➜ ⎪ Le PNDDAA

L'onas fête ses agents

L'onas fête ses agents
L'onas fête ses agents
29 janvier 2018

L’office national de l’assainissement du Sénégal (ONAS) a organisé, avant-hier, une fête pour honorer ses agents admis à faire valoir leurs droits à la retraite. Cette cérémonie présidée par le directeur général, Lansana Gagny Sakho, était l’occasion pour lui de remercier et féliciter ces agents, mais également de lancer un message à ceux qui sont restés pour qu’ils en fassent des références. Plusieurs cadeaux ont été remis aux agents de l’Office national de l’assainissement du Sénégal (ONAS) admis à faire valoir leurs droits à la retraite. C’était à l’occasion d’une cérémonie présidée, avant-hier, par le directeur de l’Onas, Lansana Gagny. Ils étaient au total 8 agents à être honorés. Leur cursus professionnel était relaté.

Des témoignages émouvants. Leur «générosité, amabilité, et loyauté au travail» ont été relevées par des collègues, amis et proches. Pour certains d’entre eux embauchés à l’âge de 22 ans, ont comptabilisé 38 ans de service. «Seule une femme comptable à l’époque, sans ordinateur, car tout se faisait à la main», témoigne une de ses collègues, madame Mbaye Aissatou Thiam, chef de service gestion financier des projets et des immobilisations et qui fait partie des agents retraités. «L’assainissement a une double facette pour moi car c’est là où j’ai connu mon mari qui fut le directeur, mais également là où j’ai eu tout ce que j’ai aujourd’hui, je suis très contente et je remercie tous les directeurs qui sont passés à la tête de l’Onas…» révéla Aissatou Thiam. Un autre agent, Mamadou Dione directeur de l’exploitation se dit satisfait et sûr d’avoir laissé une bonne équipe qui poursuivra le travail.

Leur directeur général, Lansana Gagny Sakho aussi, en a profité pour remercier et féliciter les agents fêtés. «La gestation de l’ONAS a été un processus très difficile et toutes les personnes qui sont parties aujourd’hui ont participé à poser les fondements de ce qu’est l’ONAS aujourd’hui, donc nous les félicitons et remercions». « Ceux qui sont partis doivent être des références pour ceux qui restent et demain qu’ils soient des modèles pour que les générations qui sont là maintenant puissent réussir», souligne Lansana Gagny Sakho.

Source: 
SUD QUOTIDIEN