Ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement

Pour toute réclamation ➜ 81 800 10 12Nous Contacter ➜ ⎪ Le PNDDAA

Assainissement autonome : les vidangeurs ont vu leurs chiffres d’affaires bondir

Assainissement autonome : les vidangeurs ont vu leurs chiffres d’affaires bondir
Assainissement autonome : les vidangeurs ont vu leurs chiffres d’affaires bondir
12 avril 2018

La modernisation de l’activité de la vidange a produit les effets escomptés. Au-delà du renforcement des mesures d’hygiène qui protègent à la fois les populations, les vidangeurs, aujourd’hui les acteurs de l’assainissement ont pu augmenter leurs chiffres d’affaires grâce à l’organisation du secteur et à l’accompagnement par l’ONAS avec l’appui de la Fondation Bill et Melinda Gates. L’affirmation est du Président de l’Association des Vidangeurs et des Acteurs de l’Assainissement du Sénégal, Monsieur Ibra SOW.

 

Le Président de l’Association des Vidangeurs et Acteurs de l’Assainissement du Sénégal, Monsieur Ibra SOW a livré les raisons qui fondent la création de leur organisation. C’est le besoin d’organiser cette activité, de prendre en charge des besoins et aussi d’avoir une interface avec les autorités. Leur structure compte aujourd’hui 142 membres. Ses rangs pourraient se resserrer car les vidangeurs de Rufisque ont introduit la requête pour leur adhésion.

La création de leur structure a été facilitée par la Fondation Bill et Melinda Gates à travers l’Office National de l’Assainissement du Sénégal (ONAS). « Le premier bailleur de fonds avec lequel nous avions eu un partenariat est la Fondation Bill et Melinda Gates dont l’apport par le biais de l’ONAS nous a permis d’acquérir à travers les banques un fonds de garantie qui nous a permis de renouveler notre parc automobile et la mise sur pied d’un système de géolocalisation et  d’un centre d’appels », a reconnu Monsieur Ibra SOW. Cet appui et l’organisation des acteurs ont des incidences positives sur la recette des vidangeurs.

Leur président l’a admis lorsqu’il affirme : « ces acquis ont augmenté notre chiffre d’affaires ». Aujourd’hui, d’autres bailleurs s’intéressent à l’accompagnement de ces acteurs de l’assainissement. Sur la liste, on retrouve l’Agence Française de Développement (AFD), la Banque Africaine de Développement (BAD), Wash Ville… « L’ONAS demeure notre principal partenaire. Les services contractés avec l’ONAS représentent 80 % de notre chiffre d’affaires », a précisé Monsieur  Ibra SOW.

La vidange est sur une voie de modernisation. Les acteurs sont mieux protégés. Ils s’exposent moins aux risques sanitaires. Le manuel du vidangeur est un condensé de bonnes pratiques, un tableau de bord pour ces acteurs de l’assainissement. « La qualité du matériel utilisé répond aux normes d’hygiène. Les camions sont équipés de matériel d’extincteurs d’incendie, pas de pollution sonore des pompes, les flexibles sont étanches, les pneus doivent être en bon état. C’est un ensemble de critère qu’il faudra remplir pour avoir une licence », a énuméré le président.

Pourtant tout n’est pas rose. Certains refusent d’intégrer les rangs et continuent à pratiquer la vidange manuelle avec tous les risques. Ils imposent une concurrence déloyale à ceux qui se conforment aux normes. « Il faut aussi noter la concurrence déloyale de la vidange manuelle face à la vidange mécanique. Je peux vous affirmer que cette pratique affecte beaucoup notre chiffre d’affaires. Mais des efforts sont en train d’être faits pour une meilleure sensibilisation des populations sur les risques encourus. C’est l’occasion pour nous de remercier l’ONAS et le Service d’hygiène qui font la promotion de la vidange mécanique à travers le centre d’appels », a souligné Monsieur Ibra SOW.

Il ne doute pas que les campagnes de communication, d’information et de sensibilisation contribueront à l’éveil de conscience et à terme, les Sénégalais feront recours à la vidange mécanique.  « La campagne médiatique sur  les effets néfastes de la vidange manuelle ont permis aux  populations d’avoir une prise de  conscience sur les questions d’hygiène. Il faut noter que l’ONAS a accompagné des vidangeurs manuels qui se sont regroupés en GIE par l’octroi de camions de vidange ceci dans une dynamique de professionnalisation de leurs activités », s’est félicité Monsieur SOW qui  a remercié tous les agents de l’ONAS notamment le Directeur Général et son Secrétaire Général pour leur implication durant la caravane de sensibilisation.