Ministère de l’Eau et de l’Assainissement

Pour toute réclamation ➜ 81 800 10 12Nous Contacter ➜ ⎪ Le PNDDAA

Remontée de la nappe au tour de la Mosquée: "19 puits de forages seront érigés à Touba pour pomper l’eau" (ONAS)

Remontée de la nappe au tour de la Mosquée: "19 puits de forages seront érigés à Touba pour pomper l’eau" (ONAS)
Remontée de la nappe au tour de la Mosquée: "19 puits de forages seront érigés à Touba pour pomper l’eau" (ONAS)
23 avril 2022

Dans son souci de lutter contre les inondations à Touba, le président Macky Sall a joint l'acte à la parole. En effet, le projet d’urgence de 23 milliards F Cfa promis à Serigne Mountakha par le Chef de l'Etat , vient d'être concrétisé dans la cité religieuse en vue de mettre à terme ce fléau.

 Le Directeur Général de l'Onas était dans la capitale du mouridisme ce vendredi. Il a eu une rencontre avec  Serigne Bassirou Mbacké Abdou Khadre. C'était en présence des acteurs concernés notamment le maire Abdou Lahat Ka, le sous-préfet de Ndame, les responsables de l'entreprise en charge des travaux, les  responsables des dahiras Hisbou tarkhiya et  moukhadimatoul khidma,   entre autres  autorités 

Le président de la République nous a donné des directives, des orientations claires pour la meilleure prise en charge des questions d'assainissement à Touba. Nous avons reçu les instructions de la tutelle pour venir assister à cette rencontre très importante du porte-parole du Khalife, pour effectivement donner des orientations par rapport à l’exécution de cette phase de ce projet d’urgence. C’est un projet de 23 milliards qui va venir renforcer l’existant" déclare Dr Ababakar Mbaye.

Le Directeur général de l'Onas a soutenu que :  " L’existant, c’est un système d’assainissement qui va jusqu’au niveau du bassin Keur Niang et qui en réalité fait refouler les eaux au niveau du bassin de Darou Rahmane. Le Président a eu également accompagner l’année dernière la cité dans le cadre du  plan Orsec avec 4 milliards pour densifier le système de refoulement de ces eaux de Keur Niang à Darou Rahmane. Et ce projet de quatre milliards a été exécuté par l’entreprise SVTP de façon professionnelle. Maintenant pour le projet d’urgence de 23 milliards, il fallait faire des études d’exécution et aussi lancer l’appel d’offre. Ce qui a été fait", explique le DG de l'ONAS. 

Selon ce dernier, des  études ont été faites, l'appel d’offre a été lancé. " nous sommes venus ici avec l’entreprise  pour écouter les orientations du porte-parole. Et par rapport simplement à ce qui a été décidé pour l’exécution de ce projet en termes d’étude mais suivant un plan d’exécution bien déterminé", poursuit-il. 

Toutefois, l'hôte de la cité religieuse s'est prononcé également sur l'affaire de la nappe souterraine qui constitue une menace pour  une partie des populations. Seneweb en avait lancé l'alerte depuis quelques mois. Ainsi il a donné des assurances lors de sa visite.

" Aux alentours de la mosquée, il s'est trouvé qu'il y a une remontée de la nappe, qui inquiète les populations de la zone. C'est dans ce cadre que des missions ont été effectuées avec le ministre de l'intérieur à plusieurs reprises ,  avec le ministre de l’Eau et de l’Assainissement jusqu'à ce qu'on trouve des solutions" rappelle-t-il.

Sur instruction du ministre de l'Eau et de l'Assainissement, cette problématique a été intégrée, dit-il, dans le projet de 23 milliards F Cfa.

" on va mettre en place 19 puits de forages pour pomper la nappe et verser l'eau dans le réseau de drainage des eaux pluviales de l'Onas. Voilà ce qui est décidé d’ici 2 à 3 mois pour rabattre  la nappe" rassure Ababakar Mbaye devant Cheikh Bassirou.

Source: 
SENEWEB