Ministère de l’Eau et de l’Assainissement

Pour toute réclamation ➜ 81 800 10 12Nous Contacter ➜ ⎪ Le PNDDAA

Diourbel - un hivernage pluvieux annoncé : un important dispositif sécuritaire mis en branle pour préserver Touba des inondations

Diourbel - un hivernage pluvieux annoncé : un important dispositif sécuritaire mis en branle pour préserver Touba des inondations
Diourbel - un hivernage pluvieux annoncé : un important dispositif sécuritaire mis en branle pour préserver Touba des inondations
17 mai 2022

Le gouverneur de la région de Diourbel, Gorgui Mbaye, depuis que le Président de la République, Macky Sall, a instruit son gouvernement et les services appropriés de prendre en charge la question des inondations à Touba, est sans répit et plus que jamais engagé et déterminé à faire face. C’est ce qui l’a conduit à présider ce jeudi, dans la sainte ville, un Crd spécial sur les inondations en présence du Directeur de l’Onas et de tous les acteurs concernés dont Serigne Ousmane Mbacké Gaïndé Fatma qui représentait le Khalife général des mourides à cette rencontre.

À l’issue de cette réunion, un important dispositif a été mis en place pour préserver Touba des inondations, surtout que cette année l’hivernage s’annonce précoce et très pluvieux selon les spécialistes.

Lle gouverneur de la région de Diourbel, Gorgui Mbaye, a présidé à Touba un Crd (Comité régional de développement) spécial sur les inondations, a expliqué que le choix de Touba pour tenir ce Crd spécial sur les inondations, qu’il a délocalisé pour la première à Touba, est une volonté pour mettre le focus sur la sainte ville puisque suivant l’ampleur du phénomène, elle constitue l’épicentre des inondations dans la région.

Bien vrai que les inondations impactent tous les départements, notamment Bambey, Diourbel et Mbacké, a-t-il expliqué.

"Nous pouvons globalement retenir que sur la gestion et la prévention des inondations de cet l’hivernage 2022, il y a des actions prioritaires et des services autorisés responsables de ces actions qui sont pris en compte. Pour les actions prioritaires, il y a le curage des canaux, travail pour lequel l’Onas est sollicité, mais aussi, les communes puisque c’est de leurs prérogatives, le dragage des bassins qui existent puisqu’ils doivent être entretenus".

Il a fait noter aussi que des actions de curage et de nettoyage de l’ensemble de ces canaux de drainage de ces eaux vont être faites avant l’hivernage et que déjà, ils en travaillent avec un grand espoir, mais avec beaucoup de peine puisque déjà les premières pluies sont déjà tombées dans d’autres régions et que, selon les prévisions de la météo, ont-ils expliqué, c’est l’hivernage de 2020 qui avait fait déplacer le plan Orsec qui est annoncé.

Donc, pour parer à cette éventualité, le gouverneur a fait comprendre qu’ils doivent s’armer et préparer leur riposte par rapport à cette situation de catastrophe naturelle.

Dans ce dispositif, Il faut aussi le pompage parce que dans certaines localités il y a des sites avec déversoirs et d’autres qui n’en ont pas. Dans ce cas, ils mettront en œuvre l’utilisation d’hydro cureurs pour pomper les eaux dans certains quartiers qui ne disposent pas d’exutoires.

Pour pallier à ça, il leur faudra s’armer de motopompes et aussi d’hydro cureurs. Et sans compter le système gravitaire, un système de pompage mis en place par l’Onas dans les quartiers surtout à Touba. Pour ça, il faut revoir l’entretien, surtout, le niveau optimal d’eau dans les bassins de Keur Niang qui constitue le cœur du système puisque tous les eaux de Touba, en général, convergent vers ce site.

Donc, pour le chef de l’exécutif régional de Diourbel, c’est un bassin qu’il faut regarder avec beaucoup d’attention, qu’il faut surveiller, curer et préparer à recevoir toutes ces eaux de Touba pour les transporter vers les deux bassins de rétention de grande capacité de Darou Rakhmane.
Tribune

Source: 
leral