Ministère de l’Eau et de l’Assainissement

Pour toute réclamation ➜ 81 800 10 12Nous Contacter ➜ ⎪ Le PNDDAA

Assainissement à Dakar : 82 milliards de FCfa pour renouveler le collecteur Hann-Fann

Assainissement à Dakar : 82 milliards de FCfa pour renouveler le collecteur Hann-Fann
Assainissement à Dakar : 82 milliards de FCfa pour renouveler le collecteur Hann-Fann
23 avril 2022

Le Ministre de l’Environnement et du Développement durable, Abdou Karim Sall, a lancé les travaux de renouvellement du collecteur Hann-Fann hier jeudi. Au-delà de la prévention des catastrophes, ces travaux vont remettre à flot le système d’évacuation des eaux usées dans une dizaine de communes à Dakar. 

En l’absence du Ministre de l’Eau et de l’Assainissement, Serigne Mbaye Thiam, c’est le Ministre de l’Environnement et du Développement durable, Abdou Karim Sall, qui a lancé les travaux de renouvellement du collecteur Hann-Fann, hier jeudi. Ce dernier a été le siège, depuis des années, de plusieurs affaissements, laissant ainsi planer des risques d’éboulement, d’inhalation de l’hydrogène sulfuré. « Il n’est plus à démontrer que cet ouvrage, vieux de plus de 70 ans et dont l’entretien est devenu coûteux constitue un véritable risque pour les populations. Ce qui pourrait conduire à des catastrophes susceptibles de provoquer des pertes en vies humaines, si rien n’était fait : effondrements d’édifices dont certains reçoivent quotidiennement du public », a souligné Abdou Karim Sall.

Outre les conséquences sanitaires, l’hydrogène sulfuré est un gaz un hautement explosif et corrosif. À cela s’ajoutent les risques de reflux qui peuvent survenir en cas de dysfonctionnements. « De type Amiante-Ciment réalisé il y a plus de 70 ans, l’état actuel du collecteur Hann-Fann expose à des catastrophes aux conséquences désastreuses », a alerté Kader Konaté, directeur du Projet de renouvellement du collecteur Hann-Fann.
C’est au regard de tous ces dangers que le Président de la République Macky Sall a décidé du renouvellement de ce collecteur qui draine les eaux de Fann, Point E-Amitié, Grand Dakar, Biscuiterie, Mermoz-Sacré-Cœur, Grand Dakar, Biscuiterie, Sicap Liberté, Dieupeul-Derklé, Grand Yoff et Hlm.
Le projet, d’un montant de 82 milliards de FCfa, comporte le renouvellement intégral du collecteur Hann-Fann sur un linéaire de 8 km en Polyester renforcé de verre (Prv), la construction de 100 km de réseaux secondaires, la mise à niveau de 7.000 branchements domiciliaires, la réhabilitation de 5 stations de pompage, la démolition et la réfection de 220.000 m2 de chaussées… « Plus de 500.000 personnes seront impactées à Dakar. Autrement dit, les travaux que nous lançons permettront d’améliorer conséquemment le cadre de vie et la mobilité urbaine, mais surtout le fonctionnement des ouvrages collectifs d’assainissement avec un effet d’élimination des stagnations d’eaux et des rejets d’eaux usées ménagères », a informé le ministre de l’Environnement.

Ce projet est aussi, selon Kaner Konaté, une opportunité pour l’Office national de l’assainissement du Sénégal (Onas) d’acquérir des équipements de dernière génération. Parmi ces derniers, il a cité 26 camions hydro-cureurs, 2 semi-remorques de pompage, 3 robots broyeurs et excavateurs, 12 véhicules d’intervention et de dépannage, 3 engins extracteurs et aspirateurs… Ces équipements arrivent à point nommé.
À Dakar, on enregistre 300 casses de conduite chaque année et l’Office national de l’assainissement du Sénégal (Onas) dépense 1,3 milliard de FCfa pour leur réparation.

Source: 
LE SOLEIL