Ministère de l’Eau et de l’Assainissement

Pour toute réclamation ➜ 81 800 10 12Nous Contacter ➜ ⎪ Le PNDDAA

Forum Mondial de l'Eau de mars 2022 : Tout est fin prêt au Sénégal

Forum Mondial de l'Eau de mars 2022 : Tout est fin prêt au Sénégal
Forum Mondial de l'Eau de mars 2022 : Tout est fin prêt au Sénégal
14 mars 2022

Lors de la clôture de la deuxième réunion des parties prenantes pour la préparation du 9ème Forum mondial de l’eau que notre pays va abriter du 21 au 26 mars 2022, le Secrétaire Exécutif dudit Forum, Monsieur Abdoulaye SENE, a assuré que le Sénégal est fin prêt pour accueillir l’événement. Il a affirmé qu’aucun effort ne sera ménagé et le Sénégal sera mobilisé davantage pour accueillir les participants dans les meilleures conditions. Le Président Macky SALL s’est engagé dans cette dynamique.

La rencontre prévue du 21 au 26 mars 2022, à Dakar, verra la participation de 3000 personnes et devra aboutir sur des réponses adéquates aux questions liées à la gestion des ressources hydrauliques et de l’assainissement.
Cette deuxième rencontre des parties prenantes a vu la participation de près de 400 personnes en présentiel, 379 en virtuel de 42 pays, de tous les continents. D’après Monsieur Abdoulaye SENE, cela prouve que « c’est une grande réussite ». Il a remercié le Chef de l’Etat qui a pris toutes les dispositions pour que la dimension politique forte du Forum soit assurée mais aussi pour que les conditions logistiques soient assurées mais que surtout pour que l’approche inclusive soit assurée à toutes les échelles. Compte tenu de cet engagement du Gouvernement du Sénégal, M. SENE ne doute point que cette rencontre sur l’eau répondra aux attentes du monde entier de l’Afrique mais aussi du Sénégal.

Cette réunion des parties prenantes a été l’occasion pour les groupes consultatifs de faire des propositions afin que la sécurisation de l’eau et sa préservation soient au cœur des préoccupations des politiques pour l’atteinte de l’ODD6 et la matérialisation du droit à l’eau. Les participants ont invité les Chefs d’Etat à tra- duire leur engagement politique en programmes. Les parlementaires ont été exhortés aussi à s’impliquer davantage et à travailler en synergie pour veiller à l’application des lois.

Lors de la même rencontre, les organismes de bassin à l’image de l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS), l’Organisation pour la mise en Valeur du Fleuve Gambie (OMVG) ont été invités à valoriser la ressource (eau) et travailler à la paix. Pour la pérennisation de la ressource, le panel estime qu’il faut bâtir l’adaptation et la sauvegarde de la ressource en eau avec la mise en place d’un système d’alerte par une approche multisectorielle, en plus d’une meilleure gouvernance de la ressource pour la satisfaction des besoins humains et des écosystèmes.