Ministère de l’Eau et de l’Assainissement

Pour toute réclamation ➜ 81 800 10 12Nous Contacter ➜ ⎪ Le PNDDAA

Dr Aboubacar Mbaye pour une sécurisation des ouvrages d'assainissement et la réactualisation du Plan Directeur d'Assainissement

Dr Aboubacar Mbaye pour une sécurisation des ouvrages d'assainissement et la réactualisation du Plan Directeur d'Assainissement
Dr Aboubacar Mbaye pour une sécurisation des ouvrages d'assainissement et la réactualisation du Plan Directeur d'Assainissement
08 avril 2021

Le Directeur Général de l'Office National de l'Assainissement du Sénégal (ONAS) a visité hier, mardi 30 mars, les chantiers des travaux du Projet d'Assainissement et de Voirie de l'Île de Saint-Louis. Le Dr Aboubacar Mbaye y a constaté avec satisfaction l'état d'avancement des travaux de renouvellement des réseaux de collecte des eaux usées et des eaux pluviales. Il en a profité aussi pour inviter les populations de la vieille ville à collaborer en abandonnant les branchements clandestins.

 

Le Projet d'Assainissement et de Voirie de l'Île de Saint-Louis a constitué la première étape de la visite de chantier effectuée par le Directeur Général de l'Office National de l'Assainissement du Sénégal (ONAS) au niveau de la ville de Saint-Louis.

Dr Aboubacar Mbaye a voulu s'enquérir de l'état d'avancement des travaux visant pour la plupart le renouvellement du réseau de collecte des eaux usées (20 km de réseaux d'eaux usées et 1200 branchements domiciliaires) ; du renouvellement du réseau de collecte des eaux pluviales (4,2 km de dalots et 85 canaux avaloirs et 50 regards avaloirs) et de la réhabilitation de la voirie (10 km de chaussée en béton bitumineux et 4 km de voiries en pavés autobloquants).

 "Il faut noter que pour le Projet l'Île de Saint-Louis, les travaux ont bien avancé.Au niveau du Nord de l'Île, pratiquement ces travaux sont presque finis. Maintenant, ce qui reste c'est au niveau du Sud de l'Île. Et nous avons exhorté l'entreprise pour qu'elle puisse accélérer les travaux afin qu'ils se terminent d'ici fin juillet prochain. Ce Projet a un financement de plus de 07 milliards FCFA", a renseigné Dr Aboubacar Mbaye, Directeur Général de l'ONAS. Il s'y ajoute aussi la réhabilitation de la station d'épuration dans le cadre de la gestion des eaux usées. Il a préconisé la réactualisation du Plan Directeur d'Assainissement de Saint-Louis pour une meilleure prise en charge de sa problématique d'assainissement.

 "Il faut une seconde phase permettant de prendre en charge l'assainissement des autres quartiers de Saint-Louis qui ne sont pas encore concernés. On pourra alors doter Saint-Louis d'un système d'assainissement complet au niveau de l'ensemble des quartiers", a-t-il ajouté.

 Le Directeur Général de l'ONAS et sa délégation se sont également rendus au niveau de stations d'eaux pluviales de Léona; au bassin de rétention de Pikine; au site du Projet 10 villes entre autres. Il a saisi cette occasion aussi pour inviter les populations de Saint-Louis à éviter les branchements clandestins.

VISITE DES OUVRAGES DE LA COMMUNE DE RICHARD TOLL : Les autorités locales invitées à collaborer pour mieux sécuriser les ouvrages d'assainissement

 

Le Directeur Général de l'Office National de l'Assainissement du Sénégal (ONAS) a au préalable visité les infrastructures et ouvrages d'assainissement de la commune de Richard Toll dans le département de Dagana où il a appelé les autorités locales à une synergie des actions pour mieux sécuriser ces ouvrages.

Dr Aboubacar Mbaye y a préconisé aussi une réutilisation des eaux traitées au niveau des stations pour le secteur de l'agriculture. "Parce qu'une chose est de créer un cadre de vie au niveau de la localité, mais l'autre chose pour l'assainissement c'est un avantage pour les autres secteurs. Donc les eaux usées qui sont ici sont traitées et peuvent être réutilisées en vue de booster les rendements agricoles", a-t-il soutenu.

Dr Aboubacar Mbaye y a rappelé la municipalité la nécessité de travailler ensemble en parfaite synergie pour une gestion efficace des problèmes d'assainissement.

Source: 
sud Online